Quelques bonnes questions à se poser avant de souscrire une assurance habitation

L’assurance habitation est la couverture qui protège le domicile, les occupants et les biens matériels contre d’éventuels dégâts comme les incendies, les dommages électriques ou les catastrophes naturelles. Pour les locataires de logement meublé ou non meublé, elle est obligatoire. En effet, ils doivent au moins souscrire l’assurance responsabilité civile pour éviter l’expulsion. Pour les propriétaires, l’assurance habitation est fortement recommandée pour être indemnisée en cas de désastre. Mais avant de souscrire, il est sage de prendre quelques précautions.

Quel est l’intérêt de souscrire une assurance habitation ?

À chaque situation correspond une utilité de l’assurance habitation. Vis-à-vis de la loi, les locataires et les colocataires doivent s’assurer contre les risques locatifs pour couvrir les dommages causés au logement. De plus, le bailleur exige une attestation d’assurance avant la signature d’un contrat de location. Deux cas de figure sont juste exclus : les logements saisonniers et les logements de fonction. Le locataire peut souscrire une assurance habitation en son nom. Par contre, les colocataires ont la possibilité de souscrire plusieurs contrats afin de couvrir les risques en cas de sinistres. En ce qui concerne les propriétaires et les copropriétaires, les assurances multirisques habitations sont d’excellents alliés pour supporter les frais de réparations.

Quelle couverture doit-on choisir ?

Les besoins et les exigences de chacun sont différents pour souscrire une assurance habitation. Du moins, il faut une assurance responsabilité civile, car c’est le minimum de couverture légal. Elle couvre les dommages causés au logement d’un tiers dans le cas d’un incendie ou d’un sinistre causé par les eaux. D’un autre côté, la garantie multirisque habitation (MRH) est la formule la plus commune puisqu’elle couvre à la fois le logement et les résidents. À cet égard, cette assurance s’étend sur la garantie de vol et de vandalisme, la garantie des catastrophes naturelles, la garantie des incendies et des dégâts des eaux, la garantie bris de glace, à savoir les portails, les fenêtres… Il est également possible de rajouter des garanties personnelles. À titre d’exemple, il y a les animaux domestiques, l’électroménager, la piscine ou d’autres biens de valeurs.

Quels sont les meilleurs moyens pour optimiser le coût ?

La méthode la plus facile pour minimiser les dépenses est la comparaison en ligne. Les garanties et les prix sont à la fois vérifiés. Sans oublier de prendre en compte les exclusions et les plafonds de garanties. Les franchises méritent également une attention particulière. Les simulations en ligne sont d’excellents outils pour mesurer et choisir les formules optimales avant de souscrire une assurance habitation. En général, le résident paye la prime. Mais d’autres situations sont possibles comme le cas où le propriétaire souscrit pour le locataire.

Mon assurance habitation me suit-elle pendant les vacances ?
Comment être indemnisé par son assurance habitation en cas d’incendie ?