Comment être indemnisé par son assurance habitation en cas d’incendie ?

La souscription à un contrat d’assurance habitation en cas d’incendie est indispensable afin de se couvrir en cas de sinistre. Pour cela, l’assuré bénéficiera d’une indemnité versée par son assureur pour le dédommagement des objets sinistrés. Et pour être indemnisé en cas d’incendie, certaines procédures sont à prendre en compte pour profiter en totalité l’indemnisation.

La déclaration de sinistre

Principalement, pour être indemnisé par son assureur (qui la compagnie d’assurance) en cas d’incendie, l’assuré devrait en premier lieu vérifier son contrat d’assurance incendie et dans l’obligation de déclarer ensuite le sinistre. Ce qui permettra de déclencher les démarches d’obtention de cette indemnisation, et l’assurance de logement serait la base de cette indemnité. Cette déclaration serait ainsi envoyée à l’assureur pour contester le sinistre, et devrait être munie de certaines informations nécessaires pour ce dédommagement. Ces informations concernent aussi bien l’identité de l’assuré, une lettre de recommandation destinée à l’assureur avec accusé de réception, le numéro du contrat (la référence) et la description complète du sinistre (dont l’origine de l’incendie, les objets endommagés, etc.). En effet, l’envoi de cette déclaration devrait être dans le délai fixé de 5 jours ou 10 jours ouvrés.

L’estimation du montant des dommages

En effet, l’estimation du montant générale des dommages causés par l’incendie nécessite quelques pièces justificatives de ce sinistre, comme les factures d’achat, les certificats ou documents d’entretiens, les photos, etc. Ces pièces justificatives devront être conservées jusque-là que la procédure du dédommagement des objets lors de l’incendie prenne sa fin, afin que l’assuré puisse bénéficier en toute sécurité l’indemnité. Notamment, cette procédure implique ainsi l’intervention d’un expert expérimenté, choisi par l’assureur, pour l’établissement d’un rapport d’expertise. Pour cela, cette expertise devrait être effectuée en présence de l’assuré pour faciliter l’élaboration de ce rapport. Par conséquent, ce rapport d’expertise déterminera de ce fait la somme exacte de l’indemnisation versée à l’assuré pour réparer les dommages causés par l’incendie.

L’obtention de l’indemnité suite à l’incendie

Une fois que ces démarches soient atteintes, un versement de l’indemnisation de son assurance habitation en cas d’incendie est prévu pour l’assuré, en fonction de sa garantie souscrite auprès de son assureur. Cette indemnité permettra de couvrir le patrimoine immobilier de l’assuré, selon deux façons distinctes : dont la valeur d’usage en prenant compte de son taux ancienneté calculée selon l’année d’usage, et la valeur à neuf en tenant compte de son prix d’achat et implique par conséquent une prime considérable. En effet, le remboursement de cette indemnité pourrait se faire en totalité ou partiellement, selon le contrat signé auprès de l’assureur.

Mon assurance habitation me suit-elle pendant les vacances ?
Quelques bonnes questions à se poser avant de souscrire une assurance habitation